Symptômes De La Dépression

Il existe actuellement deux systèmes pour décrire les symptômes de la dépression :


le CIM de l'Organisation Mondiale de la Santé utilisé uniquement dans les pays européensle DSM de l'Association Psychiatrique Americaine utilisé aux États-Unis et dans le reste du monde.
Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM) désigne deux symptômes prédominants : l'humeur dépressive et l'anhédonie (l'incapacité à trouver du plaisir en pratiquant des activités agréables).

Le CIM, considère en plus une diminution du niveau d'énergie comme un symptome depression.

Par conséquent, selon le DSM, afin de diagnostiquer une dépression, au moins un des deux principaux symptômes doit être présent, soit l'humeur dépressive, soit la perte de plaisir/d'intérêt.

Le DSM dénombre 9 symptômes de dépression. Le patient doit avoir au moins 5 des symptômes suivants pendant une période de 2 semaines, pour être diagnostiqué dépressif :


Une humeur significativement dépre…

Hypnose : Effets Et Ressenti




Le naturaliste Joseph Philippe François Deleuze définit l'hypnose et ses effets physiques produits de la manière suivante :
“ L'hypnotisé a les yeux fermés et ne voit pas par les yeux, il n' entend point par les oreilles mais il voit et entend mieux que l'homme éveillé. Il ne voit et n'entend que ceux avec lesquels il est en rapport. Il ne voit que ce qu'il regarde, et il ne regarde ordinairement que les objets et il ne regarde ordinairement que les objets sur lesquels on dirige son attention. Il est soumis à la volonté de son hypnotiseur pour tout ce qui ne peut lui nuire et pour tout ce qui ne contrarie point en lui les idées de justice et de vérité...
Il voit ou plutôt il sent l'intérieur de son corps, et celui des autres; mais il n'y remarque ordinairement que les parties qui ne sont pas dans l'état naturel et qui troublent l'harmonie.
Il retrouve dans sa mémoire le souvenir des choses qu'il avait oubliées pendant la veille. Il a des prévisions et des pressensations qui peuvent être erronées dans plusieurs circonstances, et qui sont limitées dans leur étendue.
Il s'énonce avec une facilité surprenante. Il n'est point exempt de vanité. Il se perfectionne de lui-même, pendant un certain temps, s'il est conduit avec sagesse. Il s'égare s'il est mal dirigé.
Lorsqu'il entre dans l'état naturel, il perd absolument le souvenir de toutes les sensations et de toutes les idées qu'il a eues dans l'état d'hypnose, tellement que ces deux états sont aussi étrangers l'un et l'autre, que si l'hypnotisé et l'homme éveillé étaient deux êtres différents. ”

Photo : Surian Soosey